samedi 4 août 2012

L'équation amoureuse à trois inconnues de Krystel Jacob.


153 pages.
Ma note : 4/5.
Statut : Dans ma bibliothèque.

Résumé :

Comme toutes les adolescentes, Léa Jane jongle péniblement entre le lycée, une famille recomposée et un jules, accro à la PlayStation. Heureusement, les vacances sonnent l'heure de la trêve : direction l'Italie ! Mais loin de passer le séjour reposant qu'elle imaginait, Léa est victime d'un malencontreux coup de flèche décoché par Cupidon. Et si c'était LE grand amour ? Le nouveau prince a vraiment l'air charmant, mais faire un choix n'est pas si simple, surtout lorsque les évènements se liguent contre vous. Une histoire ordinaire, me direz-vous... C'est sans connaître Léa et son étonnante bande d amis qui vont vous emporter dans une comédie pleine de rebondissements : des situations cocasses et tendres à la fois, un roman drôle et divertissant, une petite bulle de bonheur...

Mon avis :

Tout d'abord, je tiens à remercier chaleureusement Krystel Jacob, qui m'a gentiment proposé de m'envoyer son livre afin que je le chronique.
La couverture m'a vraiment plu, elle est très colorée et très belle même si je l'ai trouvé un peu trop « enfantine » par rapport à l'histoire.
Le titre est vraiment intriguant, et il m'a donné envie de lire ce bouquin le plus vite possible, d'autant plus qu'il promettait d'être parfait pour une lecture détente au soleil.

Léa est une adolescente comme les autres. Elle a horreur des maths, une meilleure amie qui tombe facilement amoureuse, des parents divorcés et un petit ami accro aux jeux vidéos. Lors des vacances de Pâques, elle s'envole pour l'Italie avec toute sa bande d'amis. Tout laisse penser que le séjour va bien se passer pour Léa, mais c'est sans compter sur l'arrivée de Luc, qui n'est autre que le cousin de son copain...

Je suis facilement et rapidement entrée dans l'histoire. Le récit est mené à la deuxième personne du pluriel (oui oui) et ça ne m'a absolument pas dérangé, au contraire, j'avais l'impression d'être à la place de l'héroïne. C'est un point original et important à souligner.
Nous suivons donc Léa, une adolescente à qui je me suis identifiée sans problème, sans doute car l'auteure a construit ce personnage autour des jeunes filles de notre société : heureuses mais néanmoins pas assez satisfaites de leurs vies. Léa en a marre de son quotidien, elle a constamment besoin de plus d'attention et de reconnaissance et je la comprends. Néanmoins, elle reste égale à elle-même et malgré certaines situations, elle est quand même assez égoïste. Je me suis beaucoup attachée à elle, tout simplement parce-que j'avais l'impression de lire une histoire dont j'étais l'héroïne, bien que c'est un personnage assez caricaturale.
Sa bande d'amis est très attachante aussi, bien que certains d'entre eux m'ont beaucoup agacés, nottament Luc, Lilly et Inge.

Le style d'écriture est sans blabla inutile, à la fois simple et fluide.

En conclusion, ce fût une agréable découverte pour moi et une très bonne surprise. C'est une jolie petite romance qui plaira aux plus jeunes comme aux plus âgés.

« Elle vous fait penser à quelqu'un, mais vous n'arrivez pas à mettre le doigt dessus. Ah si ! La dame qui tourne les lettres en prenant des poses dans « La Roue de la Fortune », une émission qui devrait être interdite aux moins de dix-huit ans. »


Et toi, tu as lu ce livre ? Qu'en as-tu pensé ? Tu aimerais le lire ? Pourquoi ?



Aucun commentaire:

Publier un commentaire